PKR ou LASIK ?

L’opération des défauts de vision au Laser (la myopie, hypermétropie, presbytie  et astigmatisme) est sûre, efficace, fiable. Son taux de réussite est élevé. Le taux de satisfaction des opérés est très élevé. Il s’agit  cependant d’une opération de haut niveau de technicité tant au plan  mécanique que chirurgical, et bien qu’elle soit parfaitement  standardisée et suivie d’excellents résultats, la chirurgie réfractive n’échappe pas à la règle selon laquelle il n’existe pas de  chirurgie sans risque. 

    Il existe    

  •  une technique avec une récupération plus rapide et moins douloureuse mais plus chère  : Le Lasik
  •  une technique  moins chère mais avec une récupération plus lente et plus douloureuse  : La PKR

Au final, le résultat visuel est identique avec les 2 techniques si après bilan le chirurgien vous propose les deux.  Il existe des cas où une technique donne des meilleurs résultats que l'autre ou est plus risquée que l'autre. Dans ces cas, le chirurgien vous proposera la technique la plus sûre bien entendu et celle qui donnera les meilleurs résultats à court et long terme .


Par expérience : Plus que la douleur, c'est la vitesse de récupération plus lente de la PKR qui différencie les 2 techniques. 

Il est impossible de savoir à l'avance si vous allez avoir mal en post opératoire.  Même les patients qui ont eu très mal pendant 3 jours, ne regrettent pas la chirurgie car cela reste un mauvais souvenir au regard du résultat.

Pour la presbytie, une chirurgie laser est possible au début  par PKR ou LASIK est une chirurgie par implant intraoculaire est souvent préférable à partir de 55 ans.